Tuesday, April 25, 2017

natte (tissu)

natte nf
definition image
translation:
mat; weave (of straw, reeds, rushes,  etc.)

see also natte (coiffure)

etymology: from Latin natta  – bed of rushes

synonyms: lit, paillasson, paillet, sparterie, tissu

examples:


Balzac, "Un épisode sous le terreur" (1830)
"Deux nattes de paille, posées sur des planches, servaient de lit aux deux religieuses."

Balzac, La Peau de chagrin (1831)
"Dans cette serre voluptueuse et riche, les pieds foulaient une natte africaine colorée comme un tapis."

Gautier, "Une Nuit de Cléopâtre" (1838)
"une natte de joncs d’une finesse extrême recouvrait le planche."

Baudelaire, “Les Projets”, Petits Poèmes en prose (1869)
"au delà de la chambre éclairée d’une lumière rose tamisée par les stores, décorée de nattes fraîches et de fleurs capiteuses, avec de rares siéges d’un rococo Portugais."

Daudet, Lettres de mon moulin (1869)
"Nous prîmes du café sur les nattes de la galerie, sans avoir le courage de parler ni de bouger."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Mais, le plus communément, les pintadines sont étendues sur des de nattes sparterie qui couvrent le rivage."
(pintadines – pearl mussels)

Zola, La Curée (1872
"Et la natte, la natte elle-même, déteinte, mangée par les rats, s’étalait avec une mélancolie de linceul qui attend depuis des années la morte promise."




Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net