Monday, April 3, 2017

déguenillé

déguenillé adj 
definition image
translation:
ragged, tattered

déguenillé n ragamuffin, ragged person

etymology: see guenilles

synonyms: dépenaillé, en haillons,  loqueteux, misérable

examples:

Hugo, Le Dernier Jour d'un condamné (1829)
“et un moment après voilà que deux ou trois portes basses
vomirent presque en même temps, et comme par bouffées, dans la cour,
des nuées d'hommes hideux, hurlants et déguenillés

Balzac, La Peau de Chagrin (1831)
"Un jeune ramoneur dont la figure bouffie était noire, le corps brun de suie, les vêtements déguenillés, tendit la main à cet homme pour lui arracher ses derniers sous."

Flaubert, Correspondance (1850)
“Autour de nous, sur des nattes, les soldats turcs déguenillés fumaient leurs pipes ou faisaient leurs prières.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"un gueux tout déguenillé qui s’était établi en dehors du pont, sur l’épaisseur de la corniche, sa béquille et son écuelle auprès de lui."


Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Soigneusement rasé, devenu presque gras, ce ne fut plus ce chenapan hâve et déguenillé qui courait les cabarets."

Zola, La Curée (1872)
'Il prêtait surtout à usure. Ce n’était plus l’usurier de la vieille école, déguenillé, malpropre, aux yeux blancs et muets."

Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Il était déguenillé, hideusement sale, avec de longs cheveux jaunes."






Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.