Tuesday, December 21, 2010

déblayer

déblayer v
definition image
translation:
to clear, clear away, remove

etymology: from Late Latin debladire – mow, derived from bladum – wheat (origin of French blé)

synonyms: aplanir, balayer, débarrasser, déchaumer, désencombrer, niveler, préparer

examples:

Balzac, Eugénie Grandet (1834)
"Grandet était arrivé aux magnifiques prairies qu’il possédait au bord de la Loire, et où trente ouvriers s’occupaient à déblayer, combler, niveler les emplacements autrefois pris par les peupliers."

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
"On aurait vraiment une belle idée de nos arts en déblayant les Tuileries retouchées par M. Fontaine !"


Dumas, La Reine Margot (1845)
"Et comme il était revenu à lui dans l'intervalle du départ de la reine mère, à l'arrivée du capitaine des gardes chargé de déblayer la place, il s'était réfugié chez Mme de Sauve."

Zola, La Fortune des Rougon (1870)
"Le lendemain, dès qu’il entendit l’enfant poser sa cruche, il ouvrit doucement la porte, dont il déblaya d’une poussée le seuil couvert de longues herbes."

Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
"Les hommes de l'équipage, revêtus de scaphandres, s'occupaient à déblayer des tonneaux à demi pourris, des caisses éventrées, au milieu d'épaves encore noircies."
(scaphandres – diving suits )

Zola, La Faute de l’abbé Mouret (1875)
"je m’entêtais, tout en pensant qu’il me faudrait des milliers d’années pour déblayer un seul des éboulements."


Maupassant, Contes de la bécasse (1882)
"Il prenait alors la cruche au cidre et se déblayait l'œsophage comme on lave un conduit bouché."

Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.