Tuesday, November 29, 2011

camus

camus adj 
definition image
translation:
flat-nosed

camard adj flat-nosed (archaic)


note: Death is sometimes referred to as le Camus or la Camarde

etymology: from Italian camuso – flat-nosed. possibly derived from   ca- + (negative prefix) + muso  – muzzle as in French museau

synonyms: aplati, plat

examples:

Sue, Mystères de Paris (1842)
"Sa figure était plate comme une tête de mort, ainsi que le dit le vulgaire ; son nez, camus et punais."
(punais – foul)

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Cette figure socratique à nez  camus était couronnée par un très beau front, mais si bombé qu’il paraissait être en surplomb sur le visage.”

Balzac,  Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“Le fin sourire de ses lèvres pâles, le clignement de ses yeux verdâtres, la petite grimace de son nez camus, disaient qu'il ne manquait pas d'esprit.”

Flaubert, “Hérodias” (1877)
"Ils avaient …  la face camuse, de gros yeux ronds, l’air de bouledogues."

Huysmans, À Rebours (1884)
"elle était efflanquée, avait des cheveux filasse, une face de bouledogue, des points de son sur les joues, des dents de travers lancées en avant sous un nez camus."

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“A un moment donné, la vieille se retourne, présente de côté son nez camus pour accepter un bol de riz qu'on lui offre.”


********



Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"un anneau de cuivre que mordait un monstre camard sculpté dans la clef de la voûte."

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
"c’est-à-dire avoir le nez au milieu de la figure, ni camard, ni crochu."

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées (1842)
“aujourd'hui, la camarde m'enlève au plus beau, au plus charmant, au plus poétique époux du monde.”

Balzac, Les Comédiens sans le savoir (1844)
“une atroce petite vieille poussive, édentée, aux lèvres froides, au nez camard, aux yeux blancs.”

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"son imagination trop vive lui représente la douleur des blessures, le visage camard de la mort."

Gautier, Émaux et camees (1872
"La Mort dissimulait sa face
Aux trous profonds, au nez  camard."

Flaubert, La Tentation de Saint Antoine (1876)
"Ce dernier est petit, gros, camard, d’encolure ramassée, les cheveux crépus, une mine naïve."













Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.