Monday, May 28, 2012

pâtre

Murillo
pâtre nm/nf 
definition  image
translation:
shepherd/shepherdess

etymology: from Latin pastor – shepherd. from pascere – to feed

synonyms:  berger, gardeur

examples:

Hugo, Hernani (1830)
"Quel destin est caché dans le pâtre Hernani ?"

Balzac, La Vielle Fille (1836)
"Mademoiselle, de qui le cœur battait comme à un lézard pris par un pâtre, resta héroïquement dans sa bergère."

Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
"Ainsi ce gardeur de pourceaux dont la nature avait fait le pâtre de Montalte, et dont le génie fit Sixte Quint, devint un grand pape."
Bonheur

Dumas, "Un Dîner chex Rossini" (1849)
"Quelle main a touché la mienne ? Est-ce celle d'un roi assis sur son trône ? Est-ce celle d'un pâtre gardant son troupeau ?"

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
"le bouvier, grand garçon hâlé et sauvage comme un pâtre de la campagne romaine, s’appuyait sur la gaule de son aiguillon."

Zola, “Simplice", Contes à Ninon (1864)
"écoute bien, Ninon, je tiens ce récit d’un vieux pâtre."

Bougereau
France, La Rôtisserie de la reine Pédauque (1893)
"j’ai vu, dans le Valais, des pâtres qui, ne se nourrissant que de lait caillé, perdent leurs dents de bonne heure."










Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net