Thursday, May 17, 2012

houppelande

houppelande nf 
definition  image
translation: 
greatcoat, mantle, cloak

etymology: apparently derived from Upland, a Swedish province

synonyms:
 cape, douillette, manteau, pèlerine, pelisse, robe de chambre

examples:


Balzac, Gobseck (1830)
"Il prit le papier officiel, mit ses lunettes, toussa, cracha, s’enveloppa dans sa houppelande noire, et lut l’extrait des registres de la mairie tout entier."

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
"Le docteur est devant cette table, vêtu de sa grosse houppelande et coiffé jusqu’aux sourcils de son bonnet fourré."

Balzac, "Le Réquisitionnaire" (1831)
"Les domestiques aidaient leurs maîtresses et leurs maîtres à mettre leurs sabots, leurs houppelandes ou leurs mantelets."

Balzac, Le Père Goriot (1835)
"Le cocher à grosse houppelande bleue bordée de rouge vint déplier le marchepied."

Verne, Michel Strogoff (1876)
"D’autres, enveloppés d’une longue houppelande, la tête couverte d’une petite calotte, ressemblaient à des Juifs polonais."

Flaubert, La Légende de saint Julien l’Hospitalier (1877)
"L’épée trop lourde lui échappa des doigts, et en tombant frôla le bon seigneur de si près que sa houppelande en fut coupée."

Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
"j’aperçois le monsieur de la veille, toujours vêtu de sa houppelande couleur de cachou."
(cachou –  brown dye from the cashew plant )








Blog Archive

About Me

This site goes hand in hand with my reading widely in 19th century French lit. It is an attempt to facilitate retention of the daunting vocabulary of realist and naturalist writing through visualization. You can reach me at hannaford@comcast.net