Thursday, April 30, 2015

porche

porche  nm
definition image
translation:
portico,  covered entrance, side entrance, porch

etymology:  from Latin porticos — portico

synonyms: abri, arcade, auvent, entrée, narthex, portail, portique


examples:



Balzac, Les Marana (1834)
“Diard reconnut à l’architecture du porche un couvent dont la porte était enfoncée, et sauta dans le cloître pour y arrêter la fureur des soldats.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“un voyageur, enveloppé dans une longue cape à l'espagnole, apparaissait sous le porche.”

Balzac, Les Paysans (1855)
“De ce castel, la porte seule subsistait, composée d’un porche semblable à celui des villes fortifiées.”

Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Il attendait le résultat de sa démarche sous le porche debout, les mains dans les poches de sa veste, sifflotant,”

Maupassant, Contes diverses 1882 (1882)
“Un matin, comme il venait de dire la messe, deux étrangers, deux voyageurs, arrêtés devant le porche de l’édifice, se mirent à rire en le voyant sortir.”

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“le soleil levant la trouva assise de très bonne heure sous le porche de la chapelle des naufragés.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“C’était un porche d'une architecture très primitive, et dont bien des générations bretonnes avaient usé les pierres.”

Wednesday, April 29, 2015

larguer

larguer v
definition image
translation:
(esp. nautical) release, disengage, unfasten, jettison, leave behind, abandon

vent largue  · oblique favorable  wind
grand largue  nm broad reach (with a favorable oblique wund)
larguer l'amarre  — cast off

etymology:  from French  largue, an alternative form of large

synonyms:  abandonner, déferler, déménager, filer, fuir, lâcher


examples:

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“En haut du monde, pour larguer les huniers et les basses voiles, les focs et la brigantine !”
(brigantine —  a square topsail)

Verne, Le Comte de Chanteleine (1862)
“Mais une fois la voilure installée la barque fila grand largue.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“Et quand ils furent installés, au moment où on largua l'amarre:—A bientôt! cria à Daniel le père Ravinet.”


Verne, Vingt mille lieues sous les mers (1870)
“A ce moment, le commandant Farragut faisait larguer les dernières amarres qui retenaient l'Abraham-Lincoln à la pier de Brooklyn.”

Verne, Une Ville flottante (1871)
“le tender largua ses amarres et suivit à grande vitesse le flot montant de la Mersey.”

Loti, Aziyadé (1879)
“L’heure passait et la corvette larguait ses voiles.”

Loti, Mon Frère Yves (1889)
“On les interrompait pour les envoyer sur les vergues faire quelque manœuvre du matin, larguer le ris de chasse ou rectifier la voilure.”
(ris —  reefed sail)






Tuesday, April 28, 2015

maillet

maillet nm
definition image
translation:
mallet

etymology:  from mail — maul, from Latin malleus — hammer

synonyms: batte, mailloche, maillotin, marteau, masse

examples:

Sue. Kernok le pirate (1830)
“Alors M. Durand quitta le sac du canonnier pour prendre le maillet du calfar.”
(calfat — caulking)

Dumas, Les Frères corses (1845)
“Les deux jeunes gens prirent chacun un pistolet, mesurèrent rigoureusement la même charge de poudre, prirent au hasard deux balles, et les enfoncèrent dans le canon avec le maillet.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“C’était le choc des maillets frappant le bois.”

Michelet, Histoire de France XVII  [1715-1723]  (1867)
“il semble que cette tête, sous une trop dure pression, à coups de maillet, de massue, ait eu le crâne renfoncé, aplati.”


Gaboriau, Monsieur Lecoq (1869)
“Et plus assommée que par un coup de maillet sur la tête, elle s'affaissa sur son fauteuil, inerte, les bras pendants.”

Daudet, Sapho (1884)
“mais regardez donc là-bas cet écrasement de plâtre en mille miettes… ma figure du prochain Salon que je viens de démolir à coups de maillet/“

Loti, Pêcheur d’Islande (1885)
“des biscuits ; après les avoir cassés à coups de maillet, ils se mirent à les croquer d’une manière très bruyant.“




Monday, April 27, 2015

oindre

oindre v
definition image
translation:
anoint; oil, grease

oction nf anointing, unction

etymology:  from Latin ungere — anoint

synonyms:  bénir, consacrer, sacrer; badigeonner, enduire, frotter, graisser, huiler, lubrifiier, parfumer

examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“on rencontre la pierre de l’onction, sur laquelle le corps de Notre-Seigneur fut oint de myrrhe et d’aloès avant que d’être mis dans le sépulcre.”

Balzac, “L’Élixir de longue vie” (1830)
“Le jeune homme imbiba un linge dans la liqueur, et, plongé dans la prière, il oignit fidèlement cette tête sacrée au milieu d'un profond silence.”

Murger, Scènes de la vie de Bohème (1848)
“à l’aide d’un pinceau trempé dans l’huile d’olive, l’artiste oignit les sourcils.”

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Il s'était fait oindre le corps avec des huiles parfumées, à la façon des lutteurs antiques.”

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)
“il fut montré au balcon des Tuileries, en 1723 quand il parut au Sacre, oint de la Sainte-Ampoule et sous la couronne de Charlemagne, l'effet fut grand et vraiment populaire.”



Zola, Le Rêve (1888)
“Ensuite, Monseigneur oignit les oreilles, aux lobes d’une transparence de nacre.”

Zola, La Terre (1888)
“le prêtre bouscula le Credo du parrain et de la marraine, oignit l’enfant, appliqua le sel, versa l’eau, violemment.”




Sunday, April 26, 2015

libellule

libellule nf
definition image
translation:
dragonfly

etymology:  from Latin libellus — little book, explained by the insects holding their wings out like pages in a  book

examples:

Balzac, Une fille d’Ève  (1839)
“Partout des gazes blanches ou peintes comme les ailes des plus jolies libellules, des crêpes, des dentelles, des blondes, des tulles variés comme les fantaisies de la nature entomologique.”

Zola, “Simplice”, Contes à Ninon (1864)
“Les bêtes à bon Dieu, les scarabées, les libellules, les papillons, tous les beaux amoureux des haies fleuries, se donnaient rendez-vous aux quatre coins du bois.”

Sand, Journal d’un voyageur pendant la guerre (1871)
“Un vol de libellules effleure l’eau captive et semble se rire de sa détresse.“

Rimbaud, “Les Assis”, Poésies (1870-1872)
“Tels qu’au fil des glaïeuls le vol des libellules,
− Et leur membre s’agace à des barbes d'épis !”

Sully Prudhomme,  “La révolte des Fleirs” Poésies 1872-1878 (1878)
“Insectes fins dont l’aile au ciel de Mai s’irise,
Libellules, et vous, papillons bleus ou blancs.”

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“Ils furent stupéfaits d’apprendre qu’il existait sur des pierres des empreintes de libellules, de pattes d’oiseaux.”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“Ou bien encore elle ressemblait à quelque grande libellule bleue qui se serait abattue là et qu'on y aurait clouée.”
















Saturday, April 25, 2015

aumônier

aumônier nm
definition image
translation:
chaplain; (formerly) ecclesiastical officer  whose function was to distrute alms to the poor

Grand Aumônier — in the French royal court, the chief religious authority and the confessor/chaplain of f the kung

etymology: from aumône — alms from Latin eleemosyna — act of charity, sympathy

synonyms:  abbé, élémosinaire, charitable, confesseur, curé, prêtre

examples:


Dumas, Le Collier de la reine (1850)
“le prince Louis de Rohan étant grand aumônier de la cour.”

Berlioz, Mémoires (1865)
“L’aumônier du couvent me vint chercher à six heures du matin.?

Michelet, Histoire de France XVIII [1724-1759] (1867)
“Louis XIV, à qui Bossuet donna Fleury, pour sa belle figure le fit aumônier de la reine, plus tard un de ses aumôniers.”

Zola,  Madeline Férat  (1868)
“Elle savait que l’aumônier du collège avait amené M. de Viargue à laisser baptiser l’enfant.”

Goncourt, La Fille Élisa (1877)
 “Élisa simulait la dévotion, se confessait à l’aumônier, communiait.“

Maupassant,  “Le Lit 59”. Toine (1886)
“Après quelques jours encore, il reçut la visite de l’aumônier de l’hôpital.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Sur une banquette, un aumônier divisionnaire, à la croix blanche sur la poitrine, attachée par un large ruban en sautoir, liséré de rouge.”




Friday, April 24, 2015

madré

madré  adj
definition image
translation:
crafty, wily

etymology: from French madre — stains, colorations in wood, from Old High German nasar  — a knot in wood.  The analogy being made from multicolored wood to a varied wit

synonyms:  avisé, débrouillard, finaud, futé. habile, malin, retors, rusé

examples:

Balzac, La Rabouilleuse (1842)?
“l’artiste confiait les intérêts de son frère à Desroches, qui passait pour le plus madré, le plus astucieux des avoués de Paris.”


Balzac, Les Employés (1838)
“Sa tenue ressemblait beaucoup plus à celle d’un avoué madré qu’à la contenance d’un ministre.”
(avoués —  solicitors)

Gautier, Le Capitaine Fracasse (1863)
“la bonhomie grotesque du Pédant, l’esprit madré de Scapin, la perfection comique de la Duègne produisaient le même effet à Paris qu’en province.”

Féval, Les Habits noirs (1863)
“il est certain que Paris était déjà, en ce temps, une assez jolie ville, futée, madrée, industrieuse à l’excès.”

Maupassant, “Boule de suif”,  Les Soirées de Médan (1880) 
 “Il … passait parmi ses connaissances et ses amis pour un fripon madré, un vrai Normand plein de ruses et de jovialité.”

Zola, Au Bonheur des Dames (1883)
“C’était un gros garçon de vingt-cinq ans, lourd et madré.”

Maupassant, “La petite Roque”,  La petite Roque (1886)
“Ce crime a été commis ou par une brute ou par un madré coquin.”


Thursday, April 23, 2015

lippu

lippu adj
definition image
translation:
thick-lipped

etymology: from French lippe. a familiar term for lèvre — lip, from the same Germanic root as in English lip, German Lippe

examples:








Balzac, César Birotteau (1837)
“Ses lèvres étaient très-lippues, et son grand menton tombait droit.”

Balzac, Le Curé de village (1841)
“Graslin avait un nez retroussé, une bouche à grosses lèvres lippues, un front cambré?

Zola, Les Mystères de Marseille (1867)
“Ses yeux clignotaient fiévreusement ; ses lèvres, lippues et blafardes, tremblaient “

Daudet, Le Nabab (1871)
“Et les chuchotements se terminaient dans un rire étouffé, le rire lippu des hommes causant entre eux.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“une moustache en brosse, une bouche lippue, couleur d’aubergine, et des oreilles énormes.”

van Dongen
Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“Dame Virginie, cuivrée et lippue, ses cheveux crépus dans un madras rouge, – ivre elle aussi, – épongeait du sang sur une tête blonde.”

Goncourt, Journal II (1887)
“Et de sa bouche lippue, le monstrueux borgne tracasse un vieux bout de cigare éteint.”


Wednesday, April 22, 2015

jumelle

jumelle  nf
definition image
translation:
binoculars, opera glasses


note: sometimes plural in form for singular instrument (jumelles)

etymology:  from jumelle — twin. from Latin gemini — twins



synonyms:  longue-vue, lorgnette, linette

examples:

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1845)
“Il tournait le dos aux acteurs, se penchant à moitié hors de la loge et lorgnant toutes les jolies femmes avec une jumelle de six pouces de long.”

Balzac, Petites Misères de la vie conjugale (1846)
“Au quatrième étage, une grisette surprise se voit, toujours trop tard, comme la chaste Suzanne, en proie aux jumelles ravies d’un vieil employé à dix-huit cents francs, qui devient criminel gratis.”

Gaboriau, La Clique dorée (1871)
“M. de Brévan sortit sa jumelle de son étui, et parcourant la salle d'un regard exercé, il eut bientôt découvert ce qu'il cherchait.”

Zola, Son Excellence Eugène Rougon (1878)
:la belle Clorinde, qui, malgré le règlement, regardait les membres de la Chambre les uns après les autres, à l’aide d’une grosse jumelle de théâtre.”

Zola, Nana (1881)
“de jeunes messieurs, debout à l’orchestre, le gilet largement ouvert, un gardenia à la boutonnière, braquaient leurs jumelles du bout de leurs doigts gantés.”

Maupassant, “Au Creusot”, Au Soleil (1884)
“Et, toujours pareil à un capitaine, l'homme, à tout moment, porte à ses yeux une jumelle pour considérer la couleur du feu.”

Bourget, Mensonges (1887)
“Moraines lorgnait les loges avec une jumelle.

Tuesday, April 21, 2015

houlette

houlette nf
definition image
translation:
shepherd’s crook, bishop's crozier

etymology:  uncertain

synonyms: badine, épieu, gaule, gourdin, screptre



examples:

Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811)
“L’habit d’un gardeur de troupeaux,
Petit chapeau, jupon, pannetière, houlette,
Et, je pense, aussi sa musette.”
(pannetière — breadbasket)

Vigny,“Le Déluge”,  Poèmes antiques et modernes (1826-1831)
“Ma houlette savante, orgueil de nos bergers,
Traçait l'ordre éternel sur les sables légers,.”

Gautier, “Préface”, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Ils avaient … entouré leurs plumes d’oie de roses pompons et de faveurs en manière de houlette pastorale.”

Dumas, Mes Mémoires (1856)
“C’est que l'évêque resterait seul, et que sa houlette épiscopale lui deviendrait inutile.”

Zola, “La fée Amoureuse”, Contes à Ninon (1864)
“Je visite la chaumière aussi bien que le manoir, je me suis plue souvent à unir la houlette au sceptre des rois.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Un petit berger. Watteau, azur et argent comme un clair de lune, choquait sa houlette contre le thyrse d'une Bacchante”
(thyrse —  thyrsus, a decorated staff, a symbol of Dionysus)


Sand, “Le Chêne parlant”, Contes d'une grand'mère (1873)
“Il ramassa son pot et sa houlette.”

Friday, April 17, 2015

filoselle

filoselle nf
definition image
translation:
filoselle, a rough silk thread, used especially from socks and gloves and for embroidery

etymology: from Otalain Latin folexellus, — silkworm pod

examples:

Gautier, “Le Garde national réfractaire”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“les membres du conseil de révision, qui sont de vénérables marchands de suif, d’augustes menuisiers, de magnanimes fabricants de bas de filoselle et de petits avocats chafouins, à l’œil vairon.”
(l’œil vairon —   wall-eyed)

Balzac, Une ténébreuse Affaire (1841)
“Ses bas en filoselle noire moulaient des jambes de cerf, chaussées de gros souliers maintenus par des guêtres en drap noir.”

Balzac, Ursule Mirouët (1841)
“Goupil portait …  des bas en filoselle d’un noir rougeâtre.”

Balzac. Le Député d’Arcis (1847)
“En effet, l’avocat se chaussait un peu trop de souliers et de gros bas en filoselle noire.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“couvert jusqu’aux genoux d’une robe quelconque, sous laquelle passaient des bas en filoselle couleur de rose.”

Gaboriau, L’Argent des autres (1874)
“Été comme hiver, il porte un pantalon gris, une longue redingote, des souliers lacés et des gants de filoselle.”

Loti, Madame Chrysanthème (1887)
“Entrée de M. Kangourou. Complet en drap gris, de la Belle-Jardinière ou du Pont-Neuf, chapeau melon, gants de filoselle blancs.”
(chapeau melon — bowler hat)

Thursday, April 16, 2015

ergoter

ergoter v
definition image
translation:
to quibble, carp, split hairs

ergoteur adj disputatious, quibbling

ergoternote: can also mean "provided with spurs"

etymology:  see ergot — spur

synonyms: chicaner, contester, disputailler, vétiller

examples:

Balzac, Pierrette (1840)
“Il savait ergoter, parler ; il ne manquait ni de trait ni d’images ; il était instruit, retors.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
“Le parti encyclopédiste ou philosophe, fort nombreux déjà et surtout très fort, parce qu’il se recrutait chez les gens éclairés, instruits et ergoteurs.”

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“Ah ! tu as beau hocher la tête et te croire plus d'esprit que les autres, c'est pourtant vrai ! Mais tu ergotes toujours “

Flaubert, Bouvard et Pécuchet (1880)
“J’aime mieux l’athée qui blasphème, que le sceptique qui ergote!”


Huysmans, “Sac au dos”, Les Soirées de Médan (1880)
“Je pensais que le Code avait été mal rédigé exprès pour fournir à certaines gens l’occasion d’ergoter, à perte de vue, sur ses moindres mots “

Villiers de l’Isle Adam, “La machine à gloire”. Contes cruels (1883)
“Il ne s’agit pas ici d’ergoter, mais de se baser sur des faits et des choses stables,”

Goncourt, Journal III (1897)
“Le reste de la presse assez ergoteuse, déclarant que ma pièce est une œuvre ordinaire”


Wednesday, April 15, 2015

ergot

ergot nm
definition image
translation:
spur, dewclaw

se dtrsser/monter sur ses ergots  — go on guard, stand up menacingly,

also: ergot — a fungus attacking rye

etymology:  uncertain

synonyms:  arpion, éperon, patte

examples:

Balzac, Eugénie Grandet  (1834)
“Il y a perte. J’ai trouvé ça, moi, dit Grandet en se dressant sur ses ergots.”


Gautier, “Deux Acteurs pour un rôle”  (1843), de Contes humoristiques (1872)
“Montre-nous tes pieds, disait l’autre : je suis sûr que tu as l’ergot fourchu.”

Balzac, Illusions perdues (1843)
“il doit se prosterner à tes pieds, baiser ton ergot, et te dire que tu es un grand homme.”

Dumas, Joseph Balsamo (1846)
:Nicole se haussa sur ses petits pieds comme un jeune coq sur ses ergots.”


 
-->
Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes (1847)
“L’abbé, mon cher, est bien fin, nous devons baiser son ergot, c’est un diable supérieur.”




Dumas, Les Quarante-Cinq (1848)
“Eustache se dressa sur ses ergots et s'approcha de Carmainges.”

France, Le Chat maigre (1879)
“Puis elle se mit à courir du seuil au fourneau, en fai­sant sonner ses ergots sur le carrelage.?
(carrelage — flooring)

Féval, La Vampire (1885)
“A moi! riposta Berthellemot, ferme sur ses ergots.”




Tuesday, April 14, 2015

robin

robin nm
definition image
translation:
petty lawyer


robine nf  wife of a robin

etymology: diminutive ftom robe — lawyer’srobe

synonyms:  avocat, avoué, homme de robe

examples:
Daumier

Hugo. Marion de Lorme (1831)
“Famille de robins, de petits avocats,
Qui se sont fait des sous en rognant des ducats.”

Gautier, Mademoiselle de Maupin (1834)
“Qui prendrai-je ? un militaire à jabot bombé, un robin aux épaules convexes, un poète ou un peintre à la mine effarée ?”
Balzac,  “La Maison Nucingen” (1837)
“une femme mariée devait danser autrement qu’une jeune personne, un robin autrement qu’un financier, et un militaire autrement qu’un page ”

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Ma mère, en illustre personne,
Dédaigna robins et traitants ;
De l’Opéra sortit baronne,
Et se fit comtesse à trente ans.”
(traitants —  suppliers)

Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“Apprenez, madame, dit Montalais, que je ne suis point fille à servir des bourgeoises ni des robines.


Daumier
Gaboriau, L’Affaire Lerouge (1866)
“Un homme délicieux, ce jeune robin, disait-elle, délicat et sensible.”

Zola, La Terre (1888)
“Pas un paysan n’avait osé risquer ses écus ; seuls, des bourgeois, des robins et des financiers tirèrent profit de la mesure révolutionnaire.”







Monday, April 13, 2015

latte

latte  nf
definition image
translation:
1. lath, thin board, slat
2. thin saber

etymology: from Germanic root as in English lath and German Latte — lath

synonyms: arpion, bardeau, basting. bâton, madrier, planche, planchette, rayonnage; sabre


examples:
1.

Hugo, Notre-Dame de Paris (1831)
“Il y avait des piles de moellons, des feuilles de plomb en rouleaux, des faisceaux de lattes, de fortes solives déjà entaillées par la scie, des tas de gravats.”


Dumas, Le Vicomte de Bragelonne  (1850)
“les treillages de lattes qui en font l'ornement et que l'édilité de cette pauvre et pieuse bourgade a plantés comme garde-fous le long des allées en limaçon qui aboutissent à la petite terrasse.”
(édilité — officialdom; garde-fous — guard railings)

Hugo, Les Travailleurs de la mer (1866)
“à chaque instant il tirait du mur ou du toit une latte pour faire chauffer sa marmite à or.”

France, Le Chat maigre (1879)
[il] “longea les lattes moisies de la charmille effeuillée qui borde l’établissement des bains.”

Huysmans, Le Drageoir des épices (1874)
“un peu plus loin, une hutte de sauvage, bâtie avec quelques lattes, crépie de mortier.”


Loti, Le Roman d’un spahi (1881)
“Alors il s’étendit sur un tara, sorte de sofa en lattes légères que fabriquent les nègres des bords de la Gambie.”

Goncourt, Journal II (1887)
“portant, comme drapeaux, des planchettes fixées sur de longues lattes, où se trouve écrit : « Aides d’ambulance.”

2.


Erckmann-Chatrian,  Madame Thérèse (1863)

“Les Croates tourbillonnaient autour du carré, frappant au loin de leurs grandes lattes.” 


Friday, April 10, 2015

rogomme

rogomme nm
definition image
translation:
brandy, spirits

voix de rogomme  — hoarse voice, husky voice
rogomiste  nm dram shop, spirit shop

etymology:  uncertain

synonyms:  eau-de-vie

examples:

Béranger, Œuvres completes (1839)
“Vivandière du régiment,
C’est Catin qu’on me nomme.
Je vends, je donne et bois gaîment
Mon vin et mon rogomme.”

Sue, Mystères de Paris  (1842)
“elle se composait d’un rez-de-chaussée occupé par un rogomiste, et de quatre étages surmontés de mansardes.”

Gautier, “Le Garde national réfractaire”  (1839), de Contes humoristiques (1872)
“il n’y a que les rogomistes dont les boutiques soient ouvertes ; les vidangeurs y boivent le blanc du matin.”
(vidangeurs —  night soil men, sanitation workers)

Flaubert, L’Éducation sentimentale (1869)
“il arriva rue Notre-Dame-des-Victoires devant la boutique d'un rogommiste, où Regimbart avait coutume de prendre le vin blanc.”

Zola, L’Assommoir (1879)
“Elle-même, quand elle sifflait son verre de rogomme sur le comptoir, prenait des airs de drame,”

Huysmans, À Rebours (1884)
“Pendant qu’il tenait la femme entre ses bras, une voix de rogomme éclatait derrière la porte: "Ouvriras-tu?”

Zola, L’Œuvre (1886)
“Il dit, d’une voix de rogomme : — Je passais par hasard sur le quai, en face… J’ai vu monsieur à la fenêtre, et je suis monté…”





Blog Archive

About Me

This blog and its companion are based on my current project of reading Balzac, Zola, and other 19th century authors.